Volunteer World
Open navigation

Bénévolat auprès des animaux

Une mission humanitaire pour la protection des animaux est idéale pour tous les passionés d'animaux qui veulent participer à une bonne cause tout en voyageant à l’étranger...

Top 20 des 411 missions

Filter
Toutes les 411 missions

Mission humanitaire avec animaux

Comment prendre soin des animaux à l’étranger ?

La protection et le bien-être du monde animalier et de toutes ses espèces sont des sujets importants, reconnus à l’international, et qui ont mené à des modifications de lois sur la chasse et le commerce ainsi qu’à des réglementations sur l’élevage d’animaux. Cependant, de nombreux dangers pèsent encore sur les animaux sauvages et domestiques, que ce soit en Afrique du Sud, en Asie ou en Amérique du Sud, pour en nommer que quelques-uns. Parmi les menaces les plus importantes sont:

  • le braconnage pour le commerce illégal
  • le commerce de parties du corps (ex. : l’ivoire)
  • la consommation illégale
  • la disparition de leur habitat naturel
  • la pollution et le changement climatique
  • la maltraitance et les abus

L’exemple le plus tristement célèbre est la disparition des éléphants, proies des braconniers à cause de leurs défenses en ivoire. Selon le Fonds mondial pour la nature (WWF), par rapport aux trois à cinq millions d’éléphants sur notre planète au début du 20ème siècle, il n’en reste que 450 000 aujourd’hui .

Stratégies pour protéger les espèces menacées

Il y a plusieurs moyens d’aider à la protection des animaux menacés. Certaines missions se concentrent sur la protection de leur habitat naturel et d’autres sur les soins aux animaux secourus dans les réserves. Dans certains cas, la reproduction de ces espèces menacées au sein des réserves est le dernier espoir pour leur survie. Exemple probant : celui du panda géant dont le nombre est reparti à la hausse grâce aux efforts de préservation et de reproduction spécifiques.

Animaux domestiques et de compagnie

Dans la plupart des pays du monde tels que l’Afrique, l’Asie ou l’Amérique (du Sud), les animaux domestiques et de compagnie sont eux aussi face à une bien triste réalité. Les chats, chiens et autres animaux domestiques bien connus sont abandonnés par leurs maîtres et se retrouvent dans la rue où ils se reproduisent, d’où leur prolifération rapide. On estime à environ 600 millions le nombre d’animaux errants dans le monde. Dans beaucoup de pays, les gouvernements ne peuvent pas leur fournir de refuges et les faire adopter. Ils doivent alors être capturés puis abattus. Les animaux domestiques plus grands tels que les chevaux, les chèvres et les ânes, sont victimes de maltraitance et de négligence et vivent eux aussi dans de misérables conditions.

Les missions d'écovolontariat animaux te donnent la chance de soutenir des équipes du monde entier sur le terrain dans leur travail important et d’offrir une deuxième vie aux animaux domestiques maltraités.

Quels sont les animaux avec lesquels je peux travailler ?

Les projets sociaux dépendent des bénévoles dans de nombreux domaines de la protection des espèces animales. Jette un œil aux catégories ci-dessous pour savoir quelles missions de volontariat ont besoin de ton aide, les risques auxquels les animaux doivent faire face et ce que tu peux faire en tant que bénévole.

Vie marine

Étant l’un des derniers grands secrets de notre planète qu’il reste à percer, l’océan offre une grande diversité d’espèces et de mythes, que tu pourras explorer lors de ton volontariat dans les soins animaliers. La plupart des espèces découvertes sont déjà menacées par l’impact des hommes sur l’écosystème marin. Certaines des plus grandes menaces pour les habitants de nos fleuves et océans sont la pollution extrême, la pêche intensive ainsi que la destruction des plages, des littoraux et des récifs coralliens. De nombreuses espèces sont déjà concernées et considérées comme menacées en raison de leur nombre en déclin. Voici quelques espèces marines que tu pourras côtoyer en mission humanitaire dans la préservation des animaux :

Tente ta chance et rends-toi sur le terrain lors de patrouilles sur les plages pour récupérer les œufs des tortues de mer et relâcher les bébés tortues lorsqu’ils seront assez grands pour survivre dans l’océan.

Participe à des études sous-marines sur les dauphins, les baleines et les requins tout en améliorant tes compétences en plongée. Tu pourras acquérir une compréhension et des connaissances approfondies sur la complexité des interactions entre les différentes espèces et leur habitat naturel menant à un écosystème équilibré. Pour empêcher tout autre préjudice sur ces espèces menacées et assurer leur protection à long terme, tu travailleras en étroite collaboration avec les communautés côtières sur des programmes de recyclage et d’éducation à l’environnement.

Préservation des primates

Si tu veux partir en voyage dans un pays exotique pour faire du écovolontariat animaux auprès d’espèces sauvages tout en ayant quand même un contact ou des interactions avec elles, un projet de préservation des primates sera parfait pour toi. De nombreux centres et refuges pour primates en Afrique, en Asie et en Amérique latine soignent les singes blessés, ceux qui ont échappé au commerce illégal d’animaux et les bébés singes orphelins qui ont perdu leur mère suite au braconnage ou à un accident.

Les soins aux bébés singes sont particulièrement importants dans la plupart des réserves de singes, où le contact physique et les soins de proximité sont essentiels à leur survie. Néanmoins, il est important de souligner que les animaux adultes qui ont la chance d’être remis en liberté seront considérés comme sauvages et il sera interdit d’interagir avec eux. C’est un mal nécessaire pour augmenter leurs chances de survie dans la nature et éviter qu’ils ne deviennent la proie des braconniers.

Une mission humanitaire auprès des primates est également un très bon moyen d’en apprendre plus sur le travail de préservation sur le terrain et au quotidien au sein des réserves animalières et des centres de sauvetage. Tu peux changer les choses en sensibilisant les locaux et les touristes sur les dangers auxquels les primates font face et sur les efforts de préservation du projet auquel tu participes. Dans le cadre de projets spécifiques, tu seras amené à travailler directement au cœur de l’habitat naturel des singes et grands singes sauvages, en étant responsable de la mise en place de cachettes et de points d’observation ainsi que de la potentielle remise en liberté de primates tels que les

Tu auras même la chance de côtoyer le plus impressionnant d’entre eux : le gorille qui vit dans les forêts profondes de l’Ouganda et du Rwanda.

Animaux des rues

Si tu crois que pour changer les choses et contribuer à la protection des espèces sauvages, il faut voyager très loin, détrompe-toi. En réalité, les chats, les chiens et autres animaux domestiques aux quatre coins du globe ont eux aussi désespérément besoin d’affection et d’attention de la part des volontaires. Si tu veux être en contact rapproché avec les animaux dont tu t’occupes et que tu as beaucoup d’amour à donner, la meilleure option pour toi est d’effectuer une mission humanitaire à l’étranger auprès des animaux des rues. Apporte ton aide aux refuges pour animaux et occupe-toi de ceux qui sont prêts pour l’adoption. Au sein d’un centre de sauvetag, tu pourrais avoir pour tâches de :

  • nettoyer les enclos
  • promener les chiens et passer du temps avec les animaux
  • les nourrir
  • effectuer des bilans de santé fréquents
  • aider aux tâches et traitements vétérinaires simples
  • organiser des événements de collectes de fonds et d’appels aux dons pour soutenir le refuge
  • participer au processus d’adoption

Si tu envisages une carrière dans la médecine vétérinaire, une mission humanitaire dans un refuge animalier sera une chance incroyable d’avoir un avant-goût de ce qui t’attend plus tard et d’acquérir de l’expérience dans le soin aux différentes espèces animales. Tu seras certainement amené à travailler non seulement auprès de chats et de chiens mais aussi auprès d’animaux plus ou moins grands tels que :

Conservation de la faune

Si tu veux pimenter ton quotidien et travailler auprès d’animaux que tu n’as pas l’habitude de voir, saisis ta chance de faire du volontariat dans la conservation de la faune à l’étranger. Tu pourras observer les animaux et occasionnellement les approcher dans leur habitat naturel, et participer aux recherches sur leurs comportements en vue de mettre en place des mesures de protection. Les bénévoles participeront aux activités quotidiennes des équipes expérimentées sur place ainsi qu’à des activités de surveillance et de recherche.

La diversité des animaux que tu rencontreras et avec lesquels tu travailleras est quasi-illimitée. Que tu préfères effectuer une mission humanitaire auprès des animaux blessés dans un centre de sauvetage au cœur de la jungle de l’Amérique latine ou dans la surveillance du comportement des éléphants en Afrique, trouver le projet parfait pour toi sera un jeu d’enfant. Jette un œil à la liste ci-dessous pour avoir une idée de la diversité des espèces que tu pourras être amené à côtoyer :

Les meilleurs endroits où effectuer une mission humanitaire auprès des animaux

Parce que la protection et le bien-être des espèces animales sont d’importantes causes dans le monde entier, de nombreuses destinations t’offrent l’opportunité d’effectuer des missions humanitaires auprès des animaux. En Afrique du Sud, tu peux rencontrer presque toutes les espèces animales mentionnées ci-dessus en pleine nature. Un voyage en Afrique est donc toujours un bon choix pour tous ceux qui souhaitent faire du volontariat en conservation de la faune. Mais l’Amérique du Sud offre plein de missions dans ce domaine aussi. Clique sur la carte pour consulter les missions actuellement disponibles dans ta destination préférée.

5 avantages d’effectuer une mission humanitaire auprès des animaux

Pour ce type de projet humanitaire, quel que soit l’endroit et le contexte, tu auras un impact direct sur la situation des espèces animales avec lesquelles tu travailleras. En plus, tu contribueras à leur protection et à leur bien-être sur le long terme. C’est une très bonne raison d’effectuer une mission humanitaire auprès des animaux. Et il y en a bien sûr plein d’autres.

1. Donner du temps et de l’amour à ceux qui en ont besoin

Une mission d’écovolontariat animaux est une expérience vraiment gratifiante et enrichissante, car tu aides ceux qui ne peuvent pas s’en sortir seuls. Tu peux donner de l’amour aux animaux des rues qui ont été amenés au refuge, les élever et les préparer à l’adoption. En particulier pour ceux qui avaient l’habitude de vivre dans un foyer aimant, être abandonnés et se retrouver dans un refuge peut être une expérience vraiment traumatisante. Toute forme d’interaction et de soin leur fait du bien. Tu le ressentiras en t’occupant d’eux.

2. Sensibiliser

Tu peux aider à sensibiliser à la situation de nombreuses espèces menacées, protéger leur habitat naturel et résoudre les conflits hommes/animaux. Les volontaires qui s’engagent dans une cause telle que la protection des espèces animales en parlent souvent à leur entourage et sur les réseaux sociaux même après que leur travail sur le terrain soit officiellement terminé. C’est une excellente occasion de montrer ton soutien continu à cette bonne cause et d’attirer l’attention de potentiels bénévoles et dons pour ton projet.

3. Faire de nouvelles rencontres

En faisant du volontariat à l’étranger tu te feras plein de nouveaux amis venant du monde entier qui partagent le même intérêt que toi : la protection et le bien-être de toutes les espèces animales. Cet intérêt commun et le temps que vous passerez à travailler ensemble vous lieront au-delà de votre mission humanitaire à l’étranger. Mais cela ne concerne pas uniquement les autres volontaires comme toi.

4. Vivre comme les locaux

Pendant ton voyage humanitaire, tu seras en contact direct avec les locaux, l’occasion d’envisager un échange culturel. Tu obtiendras beaucoup d’informations sur leurs habitudes culturelles, qui t’aideront à t’adapter à ton pays d’accueil et à sa culture. Cela élargira tes horizons et te permettra de te faire de nouveaux amis. D’un autre côté, tu prendras conscience que ton effort a un impact significatif, ce qui contribuera à ton épanouissement personnel et à celui de la communauté avec laquelle tu travailleras.

5. Booster la carrière de tous les amoureux des animaux

En tant que bénévole dans les soins animaliers, tu auras également la chance d’avoir un avant-goût de la carrière dont tu rêves sans t’engager à long terme.

Tu pourras acquérir des connaissances en méthodes de recherche scientifique, en zoologie et en médecine vétérinaire. Si tu es déjà compétent dans ces domaines, tu peux facilement les développer et acquérir de nouvelles expériences qui embelliront ton CV. Tu pourras mettre en pratique ce que tu as appris dans des métiers tels que :

  • vétérinaire
  • assistant vétérinaire
  • gardien de zoo
  • biologiste
  • zoologiste
  • dompteur
  • spécialiste de la réhabilitation des animaux

Qui peut effectuer une mission humanitaire auprès des animaux ?

Une mission humanitaire auprès des espèces animales à l’étranger est une excellente opportunité pour tous les amoureux des animaux qui veulent leur venir en aide, peu importe ton expérience, que tu aies des animaux ou que tu aies déjà travaillé auprès d’eux. Tant que tu es motivé pour apprendre à les connaître et les traiter avec tout le respect et toute l’attention qui leur sont dus tu es plus que bienvenu en tant que bénévole.

La langue la plus parlée sur la plupart des projets à l’étranger est l’anglais. Il est donc requis que tu aies des notions d’anglais pour pouvoir communiquer avec les coordinateurs des missions et les autres volontaires. Pour certaines missions en Amérique du Sud, il te sera demandé d’avoir des notions d’espagnol.

Travailler auprès d’animaux à l’étranger lors de ton voyage ou ton congé annuel peut être un excellent moyen de casser ta routine, et tu peux même venir avec tes amis ou ta famille si tu le souhaites. De nombreux projets tels que le sauvetage des tortues de mer accueillent avec plaisir des familles avec des enfants en bas âge, et c’est une excellente opportunité de sensibiliser les enfants à l’importance de la protection des espèces animales et de leur environnement. Ils apprendront plein de choses sur les animaux, comment bien les traiter et nos responsabilités envers eux, que ce soit de s’occuper d’eux chez soi ou d’agir pour leur protection dans la nature.

Quel est l’âge minimum pour travailler avec les animaux sauvages ?

Les missions humanitaires auprès des espèces sauvages et dangereuses acceptent les bénévoles à partir de 18 ans sans limite d’âge. Tant que tu es physiquement apte et prêt à relever le défi, tu seras le parfait candidat. Cependant, il y a également énormément de réserves animalières qui s’occupent d’animaux moins dangereux et acceptent les bénévoles en dessous de 18 ans. Tu trouveras les spécificités de toutes les missions sur leur profil Volunteer World.