Volunteer World
Open navigation

Mission humanitaire au Costa Rica

Pars en mission humanitaire au Costa Rica et découvre l’un des pays les plus investi pour le développement durable...

Top 20 des 143 missions

Filter
Toutes les 143 missions

Voyages humanitaires au Costa Rica

Les domaines qui ont le plus besoin d’aide

Avant de partir pour ton bénévolat au Costa Rica, tu dois réfléchir à ce que tu attends d’un tel projet et aux compétences que tu pourrais mettre en pratique pour aider les autres. Cette page te présente différentes missions humanitaires pour différents types de projets au Costa Rica. Parcours-les jusqu’à trouver le programme qui te correspond le plus. Si tu ne sais pas encore dans quel domaine apporter ton aide, ce qui va suivre va te donner une idée de ce à quoi tu peux t’attendre.

Préservation des tortues de mer

Avec plus de 500 000 espèces de plantes et d’animaux, le Costa Rica a l’un des taux de densité biologique les plus élevés du monde, ce qui représente près de 4 % de l’ensemble des espèces sur Terre. L’une des plus menacées d’entre elles est la tortue luth, qui niche sur les côtes Atlantique et Pacifique du pays. OSur les 7 principales espèces de tortues de mer, 4 établissent leur lieu de nidification sur les plages du Costa Rica :

  • la (gĂ©ante) tortue luth
  • la tortue imbriquĂ©e
  • la tortue verte
  • la tortue olivâtre

Contribue à la protection de ces fascinantes créatures en patrouillant le long des plages, en protégeant les nids contre le vol et en observant des moments uniques comme lorsque les bébés tortues secourus sont relâchés dans l’océan ! Ton travail de préservation des tortues de mer variera en fonction de la saison à laquelle tu prévoies de faire ton bénévolat.

Lors des saisons de nidification et d’éclosion, ton travail se concentrera sur les bébés tortues de mer, et tu récupéreras les œufs dans les nids pour les mettre en couveuse afin que les bébés puissent éclore dans un environnement sûr avant d’être relâchés dans l’océan. La plupart des projets de volontariat accueillent également des bénévoles en dehors des saisons de nidification et d’éclosion pour participer à d’autres activités telles que nettoyage des plages, étude des crocodiles, mammifères et oiseaux, ainsi qu’à des projets d’enseignement.

Conservation de la faune et flore

Il va de soi que les tortues de mer ne sont pas les seuls animaux nécessitant l’aide de bénévoles. Les forêts tropicales du Costa Rica abritent bien d’autres espèces fascinantes. Tu pourras entre autres croiser des :

  • singes (principalement des singes Ă©cureuils, capucins, hurleurs et des atèles)
  • paresseux
  • fĂ©lins (jaguars, ocelots, pumas, jaguarundis, margays)
  • kinkajous (aux griffes acĂ©rĂ©es et aux oreilles rondes d’oĂą leur surnom d’ours dorĂ©s)
  • oiseaux exotiques (dont les fameux toucans, aras macaos et colibris)

Malheureusement, de plus en plus d’animaux sont victimes de la destruction de leur habitat naturel, du braconnage et du commerce illégal d’animaux. Ceux qui parviennent à y échapper intègrent un foyer temporaire dans des centres de sauvetage d’animaux. Les bénévoles qui font leur volontariat dans ces centres s’occupent des animaux blessés et orphelins en leur préparant à manger, en nettoyant leurs cages et en effectuant divers soins de base jusqu’à ce qu’ils puissent être remis en liberté dans la forêt tropicale. Dans certains cas, les animaux peuvent avoir besoin d’un traitement médical. Les bénévoles ayant une formation vétérinaire sont donc plus que bienvenus. Les animaux ne pouvant pas être remis en liberté intègreront une réserve animalière où les bénévoles pourront contribuer au bien-être animal et à des mesures d’enrichissement.

La biodiversité et sa conservation

En tant que bénévole international, tu peux contribuer à la protection de la nature costaricienne florissante de plusieurs façons. Tu peux par exemple rejoindre un programme de conservation en épaulant les « guardabosques » (gardes forestiers) dans les forêts tropicales et participer à diverses tâches telles que :

  • nettoyer et entretenir les sentiers et chemins forestiers
  • observer et rĂ©pertorier la faune et flore
  • observer les mammifères et oiseaux exotiques dans leur habitat naturel
  • participer Ă  la reforestation locale
  • aider en tant que traducteur ou guide touristique

Pour lutter contre la déforestation due à l’agriculture non durable, certains projets de volontariat promeuvent l’agriculture écologique et sensibilisent les locaux à des méthodes de cultures plus durables et respectueuses de l’environnement. En mission humanitaire dans une ferme écologique tu auras notamment pour tâches de planter et d’arroser les cultures, de récolter les fruits et les légumes et de t’occuper des animaux qui vivent à la ferme.

Enseignement au Costa Rica

Le taux d’alphabétisation du Costa Rica est plutôt élevé comparé aux pays voisins, mais les enseignants bénévoles sont recherchés, surtout pour des écoles situées dans des zones à faibles revenus. Les personnes de langue maternelle anglaise ou qui parlent anglais couramment peuvent transmettre leurs connaissances aux enfants de tous âges et éveiller leur intérêt aux langues et cultures étrangères. Mais toi aussi tu peux en profiter pour améliorer ton espagnol. Quelques organisations offrent même des cours de langue pour les bénévoles, donc peu importe ton niveau d’espagnol, il y aura sûrement pleins d’occasions pour apprendre cette très belle langue.

Quels que soient tes points forts et tes domaines d’intérêt, tu peux les mettre en pratique pour enseigner les mathématiques, le sport, les sciences ou l’art. Certains projets de volontariat sont spécialisés dans l’enseignement de la musique, par exemple. Alors, si tu joues d’un instrument ou que tu es passionné de chant, pourquoi ne pas choisir un programme de bénévolat dans ce domaine en devenant enseignant bénévole au Costa Rica ?

Aider les enfants à faire leurs devoirs ou apporter une aide individuelle aux enfants ayant des problèmes d’apprentissage ou des besoins spéciaux peut aussi faire partie du travail d’enseignant bénévole, et les enfants apprécieront grandement ton aide et l’attention que tu leur donneras. Souviens-toi que pour être bénévole international auprès des enfants, tu devras rester au même endroit au moins 4 semaines pour favoriser un environnement stable et que les enfants puissent s’habituer à toi.

Mission humanitaire auprès des enfants

Si tu aimes travailler avec les enfants mais que l’enseignement ne t’intéresse pas forcément, pourquoi ne pas rejoindre un projet de crèche ? Pour ce genre de projets, tu devras t’occuper d’enfants en bas âge qui ne sont pas à l’école ou t’occuper d’eux une fois leur journée terminée. Les familles aux faibles revenus ou les parents célibataires n’ont pas tous les moyens de mettre leur enfant à la crèche. Ce genre de projet et le soutien des bénévoles leur sont donc d’une grande aide. Si tu fais ton bénévolat dans une crèche, tu pourras avoir pour tâches :

  • d’organiser des jeux et des activitĂ©s
  • de faire des travaux manuels avec les enfants
  • d’aider les plus jeunes Ă  manger et Ă  se laver
  • d’aider Ă  la surveillance gĂ©nĂ©rale

Tu peux aussi choisir de travailler dans un orphelinat local et donner de l’espoir aux enfants. Avant de décider d’e faire ton volontariat dans un orphelinat du Costa Rica, tu dois t’assurer de bien comprendre ce que seront tes tâches et à quoi t’attendre. Les enfants dont tu pourrais t’occuper n’ont pas forcément perdu leurs parents. La plupart de ces enfants ont été victimes de violences ou de maltraitance et sont traumatisés. C’est pour cette raison que les bénévoles doivent OBLIGATOIREMENT avoir les compétences appropriées. Autrement, tu pourrais t’exposer et exposer les enfants à certains risques.

Coût de la vie

Le budget quotidien d’une mission humanitaire au Costa Rica est estimé entre 25 et 77 USD. Il s’agit d’une estimation qui prend en compte le coût moyen de certains des services dont tu pourrais avoir besoin et des biens que tu pourrais vouloir acheter. Elle te donne un aperçu du coût de la vie dans le pays, pour t’aider à te préparer et à économiser.

Les coûts additionnels à envisager sont :

Exemple représentatif du coût de la vie au Costa Rica (en dollars américains, par personne) :

Bon à savoir avant ton départ

Partir à l’étranger inclut de prendre en compte certaines précautions et problématiques, même au Costa Rica qui est pourtant une destination touristique populaire. En effectuant quelques recherches sur la culture locale et les caractéristiques de ton pays d’accueil, tu pourras facilement éviter les problèmes et les malentendus. Voici de quoi t’aider à préparer ton bénévolat au Costa Rica :

Sécurité et précautions

Bien que le Costa Rica soit un pays relativement sûr comparé aux autres pays d’ Amérique latine, ses normes de sécurité ne sont pas comparables à celles dans les pays occidentaux. Voici quelques conseils pour voyager au Costa Rica en toute sécurité :

  • Fais très attention aux objets de valeur que tu as sur toi. Il serait prĂ©fĂ©rable de les laisser Ă  l’hĂ´tel si tu n’en a pas besoin.
  • N’emporte pas de grosses sommes d’argent sur toi, ne prends que ce dont tu as besoin pour une journĂ©e.
  • Prends en compte les conditions mĂ©tĂ©orologiques changeantes et prĂ©vois autre chose si les conditions ne sont plus sĂ»res.
  • Ne touche pas et ne nourris pas les animaux que tu ne connais pas.
  • Que tu sois Ă  pied ou au volant, fais toujours attention Ă  la circulation autour de toi, surtout dans les endroits très frĂ©quentĂ©s. Le nombre d’accidents de voiture est très Ă©levĂ©, surtout dans les grandes villes.

Conseils sanitaires

Afin de réduire le risque de tomber malade lors de ton volontariat et d’en profiter au maximum, nous te conseillons ceci :

  • Si tu passes plusieurs heures Ă  l’extĂ©rieur sous le soleil, mange des en-cas salĂ©s et bois beaucoup d’eau pour rester hydratĂ© et remplacer le sel que tu perds en transpirant.
  • Pour Ă©viter de te faire piquer par les insectes, utilise un rĂ©pulsif et porte des vĂŞtements Ă  manches longues et des pantalons.
  • Parle des vaccins qu’il te faut effectuer pour te rendre au Costa Rica Ă  ton mĂ©decin. Il est conseillĂ© Ă  tous les voyageurs d’être Ă  jour sur leurs vaccins contre le tĂ©tanos, l’hĂ©patite A et la typhoĂŻde. Si tu prĂ©voies de faire des randonnĂ©es dans des zones rurales et reculĂ©es, le CDC, centre pour le contrĂ´le et la prĂ©vention des maladies aux États-Unis conseille de te faire Ă©galement vacciner contre la rage, la tuberculose et l’hĂ©patite B.

Ă€ mettre dans ta valise

Selon la saison à laquelle tu arriveras au Costa Rica, voici certains indispensables à mettre dans ta valise pour te rendre la vie plus facile ! Bien sûr, tu peux te procurer la plupart de ces choses là-bas, mais elles seront moins chères si tu les achètes avant de partir, et tu auras aussi plus de choix. Voici certaines choses que nous te conseillons d’emporter avec toi au Costa Rica :

  • Une veste lĂ©gère et des vĂŞtements impermĂ©ables, surtout en saison verte (de mai Ă  dĂ©cembre).
  • Une lampe de poche, des jumelles, et de bonnes chaussures de marche/randonnĂ©e pour les activitĂ©s en extĂ©rieur.
  • Des copies de tous tes papiers importants, Ă  conserver dans ton lieu d’hĂ©bergement en cas d’urgence.
  • Une trousse de premiers secours et un rĂ©pulsif.

Compétences et qualifications requises

Comme tu l’as sûrement remarqué, beaucoup de missions différents requièrent d’avoir des compétences et capacités spécifiques. Tu peux consulter le détail des spécificités de chaque programme sur leurs pages dédiées. Voici certaines compétences générales qui s’appliquent à la plupart des missions de volontariat au Costa Rica :

  • L’âge minimum pour participer Ă  une des missions humanitaires au Costa Rica se situe entre 16 et 18 ans, selon le programme que tu choisis. En cas de doute, nous te conseillons de contacter ton coordinateur de programme local pour savoir si tu peux participer au projet qui te fait envie.
  • Tu dois avoir un niveau Ă©lĂ©mentaire en espagnol et intermĂ©diaire en anglais si tu souhaites enseigner aux enfants.
  • Les missions de garde d’enfants et d’enseignement exigent un extrait de casier judiciaire et de rester sur place au moins 4 semaines.

RĂ©glementations du visa pour le Costa Rica

Te voici arrivé à la dernière partie du guide, qui t’informe d’un autre aspect important à prendre en compte lors de la planification de ton programme de bénévolat : obtenir ton visa de bénévole pour le Costa Rica.

Les informations qui vont suivre se basent sur des bonnes pratiques que nous avons élaborées au mieux et en collaboration avec plusieurs autres projets humanitaires. C’est pourquoi tu devrais discuter des conditions de ton visa avec ton interlocuteur dédié de Volunteer World. En cas de doute, nous te conseillons également de prendre contact avec l’ambassade du Costa Rica ou le consulat de ton pays.

Informations générales sur l’immigration

Tu dois respecter certaines conditions générales à ton arrivée au Costa Rica :

  • VĂ©rifie la validitĂ© de ton passeport. Ton passeport doit ĂŞtre valable au moins 6 mois suivant la date de ton retour dans ton pays.
  • VĂ©rifie que ton passeport a au moins 2 pages vierges. Le Costa Rica exige qu’il y ait des pages non utilisĂ©es dans ton passeport, pour laisser de la place aux tampons d’arrivĂ©e et de dĂ©part.
  • Tu dois Ă©galement avoir un billet de retour valable pour quitter le Costa Rica.
  • Et enfin, tu dois vĂ©rifier si un visa de transit est requis pour toute correspondance. Les vols passant par les États-Unis ont notamment des rĂ©glementations d’entrĂ©e et de transit spĂ©cifiques.

Bonnes pratiques pour les bénévoles effectuant un séjour de courte durée

Si tu résides en Australie, en Suisse, aux États-Unis ou dans l’UE (y compris le Royaume-Uni), tu peux effectuer une mission humanitaire avec un visa de touriste de 90 jours maximum. Tu pourras obtenir ton visa de touriste à ton arrivée à l’aéroport. Pour obtenir le tampon, indique que la raison de ton voyage est le tourisme. L’immigration tamponnera ton passeport.

Bonnes pratiques pour les bénévoles effectuant un séjour de longue durée

Si tu prévoies d’effectuer une mission humanitaire de plus de 90 jours au Costa Rica, il te faut un visa provisoire.

Pour simplifier tes démarches, utilise ce formulaire de demande Assure-toi d’envoyer ta demande à l’ambassade du Costa Rica ou au consulat . le plus proche. Ils te donneront toutes les informations nécessaires ainsi qu’une liste des documents à envoyer.

N’oublie pas que le traitement de ta demande peut prendre plus d’un mois, nous te conseillons donc de t’y prendre en avance. Par ailleurs, une autre option s’offre à toi si tu décides de rester plus de 90 jours. Il te suffit de passer quelques jours dans un pays voisin tel que le Panama ou le Nicaragua et obtenir un nouveau tampon pour 90 jours lorsque tu rentreras au Costa Rica (si tu optes pour cette option, n’oublie pas que tu dois laisser 2 pages vierges dans ton passeport et obtenir un nouveau billet de retour pour quitter le pays).