Volunteer World
Open navigation

Mission humanitaire en Indonésie

Pars en mission humanitaire en Indonésie et explore ce fascinant archipel comprenant 17 500 îles, des forêts tropicales et des plages paradisiaques...

Top 20 des 50 missions

Filter
Toutes les 50 missions

Missions humanitaires et stages à l'étranger en Indonésie

Peut-être as-tu déjà pensé à partir en voyage humanitaire en Asie du Sud-Est, sans savoir où précisément. Et si tu te rendais dans un pays à la biodiversité élevée pour y vivre diverses aventures et profiter de ses superbes plages ? C’est tout vu, pars en Indonésie pour faire du bénévolat !

La République d’Indonésie est composée d’environ 17 500 îles. Seulement 6 000 d’entre elles sont habitées et 9 634 n’ont même pas de nom. L’Indonésie, avec toutes ses îles - dont les plus connues sont Bali, Sumatra ou Java -, est très vaste ! Il faut environ 12 heures d’avion pour aller d’un bout à l’autre du pays. L’Indonésie est le quatrième pays le plus peuplé du monde et est extrêmement diversifié, avec près de 300 groupes ethniques différents qui y vivent.

Que tu veuilles offrir ton aide aux locaux en rejoignant un projet communautaire ou faire du bénévolat dans la conservation marine, nous sommes ravis de t’aider à trouver la mission humanitaire parfaite pour toi. Apprends à connaître le pays tel qu’il est – culturellement riche et varié – et découvre les missions humanitaires disponibles.

Les domaines qui ont le plus besoin d/’aide

L’Indonésie est le plus grand archipel du monde, situé en Asie du Sud-Est entre les océans Pacifique et Indien. Il regorge de richesses naturelles : près de 17 % de toutes les espèces du monde s’y trouvent. C’est une des raisons pour laquelle l’Indonésie est une destination du tourisme écologique qui attire chaque année des milliers de visiteurs du monde entier. La culture de l’Indonésie est riche et diverses tribus y vivent en paix et en harmonie, chacune avec ses propres traditions et langues.

Ce pays d’Asie n’est pas seulement culturellement diversifié, sa biodiversité y est également considérable : plus de 60 % du pays est composé de forêts tropicales. Avec une présence écologique aussi importante, le besoin de protéger l’environnement est évident. Cela signifie qu’il y a encore plus d’opportunités pour faire du volontariat dans des domaines tels que la conservation écologique et la protection de la faune. Il y a aussi besoin d’aide dans l’éducation, la santé et les services communautaires. Les volontaires ont donc un grand choix de missions de bénévolat qui s’offrent à eux.

Conservation de la faune

L’Indonésie abrite des espèces fauniques aussi exceptionnelles que diverses. Si tu décides d’y aller pour ton bénévolat, tu pourras observer certains des animaux les plus incroyables et uniques tels que :

  • Des poissons qui grimpent aux arbres pour attraper les insectes
  • Des orangs-outans
  • Des gibbons
  • Des tortues de mer
  • Des requins

Le pays abrite environ 515 espèces de mammifères, 122 espèces de papillons, 600 espèces de reptiles, 1 531 espèces d’oiseaux et 270 espèces d’amphibiens. Drôle de cohabitation !

Le savais-tu ? Le dragon de Komodo, le plus grand lézard du monde, vit à l’est de l’Indonésie dans les îles de Komodo. Il peut mesurer jusqu’à 3 mètres de long et peser jusqu’à 60 kilos ! Saisis ta chance de travailler sur un projet animalier situé dans le superbe cadre de l’Indonésie. En tant que bénévole international, tu peux t’occuper des animaux sauvages blessés ou victimes de maltraitance. Ton aide est requise pour les réhabiliter avant de les relâcher dans leur habitat naturel.

La situation des orangs-outans est la plus critique. Les îles de Bornéo et de Sumatra sont les derniers habitats naturels des orangs-outans en Indonésie. L’orang-outan de Bornéo, au sein d’un habitat plus grand, n’est pas en voie d’extinction mais considéré comme menacé, alors que l’orang-outan de Sumatra est désormais considéré comme gravement menacé.

La plupart des missions humanitaires ont pour activités :

  • la recherche et la conservation
  • de soigner les orangs-outans blessés avant de les remettre en liberté
  • de faire des présentations sur la recherche et la conservation de la faune

Contribuer à la sauvegarde des orangs-outans d’Indonésie est une expérience vraiment extraordinaire et enrichissante. À l’issue de ta mission humanitaire, tu repartiras avec le sentiment d’avoir contribué activement au travail continu de l’un des projets de conservation les plus notables.

La biodiversité et sa conservation

Comme tu peux t’en douter, la flore de l’Indonésie est elle aussi très riche et le pays abrite une grande variété de plantes tropicales uniques. À vrai dire, l’Indonésie est le deuxième pays du monde à la biodiversité la plus élevée, derrière le Brésil. Malgré cela, le pays se bat contre le faible niveau de sensibilisation, l’absence d’applications de lois sur l’environnement et le faible développement des sciences et technologies axées sur la protection et la conservation de sa biodiversité.

Les 5 problématiques environnementales les plus importantes en Indonésie sont :

  1. La déforestation à grande échelle
  2. Les feux de forêt
  3. La surexploitation des ressources marines
  4. La pollution de l’air et de l’eau
  5. La gestion des déchets

Si tu veux toi aussi combattre ces problèmes, alors fais ton bénévolat dans la protection de l’environnement. Ces projets sont toujours à la recherche de bénévoles pour les aider en agroforesterie, un système de gestion des terres où les arbres ou arbustes poussent autour ou au milieu des cultures et pâturages. Et pourquoi ne pas envisager de participer à la mise en place d’initiatives environnementales durables comme la permaculture ?

Soutien aux services communautaires

Bali, avec ses rivages tropicaux et ses paysages verdoyants, abrite également des communautés dans le besoin. Les bénévoles peuvent aider de bien des manières, notamment en s’occupant d’enfants. Beaucoup de familles indonésiennes n’ont pas les moyens d’offrir une éducation et des soins de qualité à leurs enfants. C’est en particulier le cas pour les enfants issus de communautés défavorisées et qui travaillent en tant que pêcheurs ou dans les champs.

En mission humanitaire auprès des enfants, tu auras l’opportunité – unique et enrichissante – d’inspirer une nouvelle génération d’enfants d’Indonésie. Ce type de projet leur changera la vie dans les années à venir. Saisis ta chance de les encourager à apprendre et à s’épanouir.

Enseignement en Indonésie

L’école est obligatoire pendant 9 ans en Indonésie. Les parents peuvent choisir de mettre leurs enfants en école publique ou privée. Cependant, les communautés rurales et isolées ont souvent des difficultés à accéder à une éducation de qualité et ont besoin d’aide. De même, les formations et le développement des compétences aident beaucoup de filles et de jeunes femmes sans emploi. Fais ton bénévolat dans l’enseignement en Indonésie et soutiens le travail conséquent des personnes dans ce domaine en participant aux divers projets de volontariat axés sur l’éducation des enfants et des femmes. Tu pourras avoir pour tâches de

  • préparer et donner des cours
  • créer et faire des activités pédagogiques et ludiques
  • motiver et responsabiliser les jeunes

Coût de la vie

Le budget quotidien d’une mission de volontariat en Indonésie est estimé entre 14 et 28 USD. Il s’agit d’une estimation qui prend en compte le coût moyen de certains des services dont tu pourrais avoir besoin et des biens que tu pourrais vouloir acheter. Elle te donne un aperçu du coût de la vie dans le pays, pour t’aider à te préparer et à économiser.

Les coûts additionnels à envisager sont :

Exemple représentatif du coût de la vie en Indonésie (en dollars américains, par personne) :

Bon à savoir avant ton départ

Sécurité et précautions

L’Indonésie est un pays qui doit faire face aux catastrophes naturelles telles que volcans et tsunamis, mais également aux taux de criminalité et de terrorisme élevés. Toutefois, étant donné la taille du pays, il est important de garder le sens des proportions : un tremblement de terre sur l’une des îles peut très bien n’avoir aucun impact sur les autres. Par précaution, garde les consignes de sécurité qui vont suivre dans un coin de ta tête lors de ton volontariat en Indonésie :

  • Ne mets dans ton portefeuille que l’argent dont tu auras besoin pour une journée.
  • Laisse le reste dans un endroit sûr à l’hôtel ou à ton auberge de jeunesse avec tes cartes de crédit/débit, tes billets d’avion et ton passeport.
  • N’attire pas trop l’attention sur toi lorsque tu retires de l’argent à la banque ou à un distributeur.
  • Ne porte pas de bijoux de valeur lorsque tu sors.
  • Garde un œil sur tes affaires dans les transports publics (Conseils aux voyageuses : ne posez pas vos sacs par terre !)
  • Porter un casque ou tout autre objet ou vêtement couvrant ton visage lorsque tu entres dans un lieu public ou privé est formellement interdit.

Important à savoir : la détention, le trafic et la fabrication de stupéfiants sont des délits graves en Indonésie. Certains d’entre eux sont passibles de la peine de mort. Alors n’y touche pas !

Culture et religion

Il va de soi qu’il y a beaucoup de choses à faire et à voir en Indonésie. Tu trouveras tout ce dont tu rêves, des superbes plages aux sites historiques impressionnants. Que ce soit pour le loisir, la culture, la plongée ou les randonnées, nombreux sont les endroits à visiter pendant ton temps libre pour profiter à fond de la riche diversité culturelle et sociale du pays ainsi que de ses panoramas emblématiques. L’Indonésie étant un pays très peuplé, il y a un grand melting pot d’évènements culturels, de festivités religieuses, de cérémonies et de festivals.

Réputé pour sa culture exceptionnelle, l’Indonésie l’est également pour sa cuisine savoureuse. Pourquoi la nourriture indonésienne est-elle si bonne ? Car elle est à base d’épices fraîches et d’arômes délicieux ! Il n’y a pas de liste exhaustive de la cuisine indonésienne, mais il faudra absolument que tu la goûtes pendant ta mission de volontariat là-bas. La cuisine indonésienne est si bonne que tu en revoudras encore et encore ! Fais donc en sorte d’avoir assez de temps libre pour goûter à tout ce que tu peux.

Si tu fais un volontariat à l’étranger, il est important de garder à l’esprit qu’une culture différente de la tienne implique d’avoir un comportement différent. Concernant la culture indonésienne, n’oublie pas que :

  • Les Indonésiens n’aiment pas le conflit et il est très malpoli de mettre volontairement quelqu’un dans l’embarras. Essaie de ne pas hausser le ton ou de lancer des accusations.
  • Demande la permission avant de prendre un local en photo. Tu n’as qu’à montrer ton appareil photo et dire « boleh ? »
  • Les femmes doivent éviter de porter des shorts courts, des minijupes et des décolletés.
  • Si tu veux entrer dans une mosquée, tu dois porter un pantalon et un haut à manches longues. Les femmes doivent également cacher leurs cheveux.

Conseils sanitaires

Partir à l’étranger inclut de prendre en compte certaines précautions, surtout si tu voyages dans un pays aux températures et régions tropicales. Nous te conseillons d’aller voir un professionnel de santé au moins 4 à 6 semaines avant ton départ et de vérifier si tu es à jour dans tes vaccins. De plus, voici certaines précautions de base pour éviter de tomber malade à l’étranger :

  • Fais attention à ce que tu manges/bois : ne mange rien qui ne soit pas assez cuit, évite de manger de la nourriture de rue et ne bois pas l’eau du robinet !
  • De même, lave-toi souvent les mains, surtout avant de manger.
  • Prévoies la manière dont tu recevras tes soins de santé pendant ton séjour à l’étranger. Emporte avec toi tout médicament dont tu pourrais avoir besoin ou ton traitement spécial si tu en as un.
  • Pour éviter les piqûres d’insectes : mieux vaut te couvrir, utiliser un répulsif et accrocher une moustiquaire autour de ton lit.
  • N’oublie pas que les animaux domestiques et sauvages peuvent avoir la rage. Il y a beaucoup de chiens errants en Indonésie. Évite de les toucher ainsi que les chats, les singes et autres animaux.
  • Pense à être à jour dans tes vaccins de routine avant chaque voyage à l’étranger. Ces vaccins incluent ROR, diphtérie-tétanos-coqueluche, varicelle, polio et l’injection annuelle contre la grippe. De plus, le CDC, centre pour le contrôle et la prévention des maladies aux États-Unis recommande d’effectuer les vaccins contre l’hépatite A et la typhoïde qui peuvent se transmettre par la nourriture ou l’eau contaminée en Indonésie.

Compétences et qualifications requises

Comme tu l’as sûrement remarqué, beaucoup de projets différents requièrent d’avoir des compétences et capacités spécifiques. Tu peux consulter le détail des spécificités de chaque projet de bénévolat sur leurs pages dédiées de Volunteer World. Voici certaines compétences générales qui s’appliquent à la plupart des projets humanitaires en Indonésie :

  • Tu dois avoir au moins 18 ans pour la plupart des projets de bénévolat. En cas de doute, nous te conseillons de prendre contact avec le chef de projet local, étant donné que certains projets acceptent les bénévoles à partir de 16 ans.
  • Tu dois avoir un niveau intermédiaire en anglais. Certains projets exigent un niveau avancé.
  • Selon le projet qui t’intéresse, tu devras fournir un extrait de casier judiciaire et un certificat médical au préalable.
  • Tous les bénévoles doivent avoir un très bon relationnel et de l’expérience dans le travail auprès de plusieurs types de personnes. Pour les projets humanitaires dans l’enseignement, d’autres compétences telles que la danse, le dessin ou le sport peuvent aussi être avantageux.

Réglementations du visa pour l/’Indonésie

Te voici arrivé à la dernière partie du guide, qui t’informe d’un autre aspect important à prendre en compte lors de la planification de ton voyage de bénévolat à l’étranger : obtenir ton visa de bénévole pour l’Indonésie.

Les informations qui vont suivre se basent sur des bonnes pratiques que nous avons élaborées au mieux et en collaboration avec plusieurs autres associations de missions humanitaires. C’est pourquoi nous te conseillons vivement de discuter des conditions de ton visa avec ton interlocuteur dédié de Volunteer World. En cas de doute, nous te conseillons également de prendre contact avec l’ambassade de l’Indonésie ou le consulat de ton pays .

Informations générales pour entrer dans le pays

Tu dois respecter certaines conditions générales à ton arrivée en Indonésie :

  • Vérifie la validité de ton passeport. Il doit être valable au moins 6 mois suivant la date de ton retour dans ton pays.
  • Vérifie que ton passeport a au moins 2 pages vierges. L’Indonésie exige qu’il y ait des pages non utilisées dans ton passeport, pour laisser de la place aux tampons d’arrivée et de départ.
  • Vérifie également si un visa de transit est requis pour toute correspondance.
  • Assure-toi d’avoir un billet de retour valable pour quitter le pays.

Bonnes pratiques pour les bénévoles effectuant un séjour de courte durée

Les informations qui vont suivre concernent principalement les citoyens d’Australie, de Suisse, du Canada, des États-Unis et des États membres de l’UE (y compris le Royaume-Uni).

Pour tout dire, même si cela peut sembler compliqué à première vue, il y a 2 types de visa à ton arrivée :

  1. Si tu veux rester en Indonésie moins de 30 jours, tu peux entrer dans le pays avec un visa gratuit à ton arrivée (en gros, sans visa) pour effectuer ta mission humanitaire. Ces visas de visite gratuits ne peuvent être ni prolongés ni transférés sur un autre type de visa.
  2. Si tu prévoies de rester en Indonésie 60 jours maximum, tu peux obtenir un visa à l’arrivée (VoA - Visa on Arrival) pour 35 USD. Comme son nom l’indique, tu pourras obtenir ce visa à ton arrivée à l’aéroport. Le VoA est valable 30 jours mais peut être prolongé une fois pour 30 jours de plus lorsque tu es déjà en Indonésie (dans un service d’immigration local). Tu peux donc rester 60 jours au total. Garde à l’esprit qu’il faudra une page vierge pour recevoir ton extension.

Bonnes pratiques pour les bénévoles effectuant un séjour de longue durée

Si tu prévoies de faire du bénévolat en Indonésie pour plus de 60 jours, il te faut un visa socio-culturel. Ce visa est valable 60 jours mais peut être prolongé 4 fois, pour 30 jours à chaque fois et donc pour une durée totale de 180 jours. Tu peux faire ta demande à l’ambassade de l’Indonésie ou au consulat le plus proche. N’oublie pas qu’il te faudra une lettre d’invitation de l’association en Indonésie dans laquelle tu effectueras ta mission humanitaire pour faire ta demande de visa socio-culturel. De même, garde à l’esprit qu’il faudra une page vierge à chaque extension