Volunteer World
Open navigation

Mission humanitaire au Ghana

Pars en mission humanitaire au Ghana et découvre « l’Afrique pour les novices » avec ses belles plages, ses villes coloniales et ses trésors nationaux...

Top 20 des 109 missions

Filter
Toutes les 109 missions

Voyages humanitaires au Ghana

Les domaines qui ont le plus besoin d’aide

Bien que le Ghana ait fait d’énormes progrès économiques grâce aux aménagements politiques de ces dernières décennies, ce pays est toujours en voie de développement et a besoin du soutien d’ONG. Fais ton volontariat au Ghana pour contribuer à l’amélioration de la situation en apportant ton aide dans les services de santé, dans des projets de développement communautaires comme l’enseignement ou dans les soins animaliers.

Si tu ne sais pas encore dans quel domaine tu veux aider, ce qui va suivre va te donner une idée de ce à quoi tu peux t’attendre.

Domaine médical et soins de santé

En tant que l’un des pays d’Afrique les plus développés, le Ghana dispose d’un système de santé stable mais souffre encore de maladies trop largement répandues, comme dans les autres pays d’Afrique. En mission humanitaire au Ghana, l’une des tâches les plus importantes des volontaires est d’aider à faire cesser les potentielles épidémies dans les zones rurales.

Pour résoudre ce problème, il est crucial que les équipes sur place sensibilisent les enfants à l’hygiène ou fournissent une base pour les normes d’hygiène en construisant des cliniques. Les missions humanitaires dans le domaine de la santé sont une superbe opportunité d’apporter ta pierre à l’édifice. Si tu as des compétences et une expérience dans n’importe quel domaine médical, ton aide est la bienvenue. Tu peux rejoindre plusieurs projets de bénévolat dans des domaines tels que :

  • L’éducation pour la santé
  • Le placement en hôpital
  • La médecine dentaire
  • Les soins infirmiers
  • Les internats en médecine et soins de santé

Tu peux acquérir une expérience utile pour ta future carrière tout en contribuant aux progrès médicaux au Ghana.

Enseignement au Ghana

Les volontaires qui décident de soutenir les projets dans l’enseignement ont un impact significatif sur ceux qui ont le plus besoin d’aide. Ce type de projet est axé sur des initiatives spécifiques permettant aux enfants d’avoir accès à une meilleure éducation. C’est une chance incroyable pour ceux qui n’ont pas les moyens d’aller à l’école. Une éducation de qualité est la clé du développement positif d’une communauté.

Un bon niveau d’anglais est extrêmement utile aux locaux pour trouver un travail. C’est pourquoi ton engagement en tant que volontaire international enseignant l’anglais aux enfants est inestimable. Selon tes compétences en anglais, tu peux aider les enfants à :

  • faire leurs devoirs (simples) d’anglais
  • pratiquer l’anglais oral courant
  • donner des leçons grammaticales plus complexes

Soutien aux services communautaires

Les missions humanitaires au Ghana offrent beaucoup d’opportunités significatives en milieu communautaire. Fan de football ? Eh bien, pourquoi ne pas mettre ta passion au service d’une bonne cause ? Le football est un loisir très apprécié au Ghana et qui rapproche les enfants les plus défavorisés. Fais bouger les choses en entraînant ces petits champions et en favorisant un environnement sûr où ils peuvent apprendre d’importantes compétences sociales.

Certains projets de bénévolat au Ghana peuvent vraiment faire la différence pour les communautés locales. Un autre domaine ayant besoin de l’aide de bénévoles pour atteindre cet objectif est le soutien aux écoles ayant peu de ressources. Tu peux contribuer à augmenter leur capacité et participer à la reconstruction des bâtiments détruits. Ainsi, ces écoles pourront accueillir encore plus d’élèves dans leurs salles de classe pour bénéficier d’une meilleure éducation. Autres programmes où tu peux contribuer au développement de zones communautaires ou aider les travailleurs sociaux :

  • soins aux enfants et accompagnateurs
  • orphelinats locaux
  • action en faveur des droits de l’homme
  • travaux d’entretien tels que rénovation de maisons

Pour la plupart de ces projets de bénévolat, la seule condition requise est de vouloir à tout prix changer les choses. Néanmoins, avant que tu ne décides de faire ton volontariat en orphelinat, assure-toi d’être bien préparé et de comprendre ce qui t’attend. Être volontaire dans un orphelinat peut sembler noble à première vue, mais il ne faut pas oublier que plus de 80 % des enfants placés en orphelinat ne sont pas orphelins. Ils ont été séparés de leurs familles parce qu’ils sont pauvres, handicapés, issus d’une minorité ethnique ou qu’ils sont victimes d’un autre facteur d’exclusion.

La plupart de ces enfants ont été victimes de violences ou de maltraitance et sont traumatisés. C’est pour cette raison qu’un volontaire doi OBLIGATOIREMENT avoir les compétences appropriées. Autrement, tu pourrais t’exposer et exposer les enfants à certains risques. Par conséquent, si tu souhaites travailler dans un orphelinat, tu dois avoir au moins l’une des compétences suivantes :

  • une expérience professionnelle auprès d’enfants traumatisés
  • une formation dans le soin aux enfants
  • une formation en psychologie
  • une formation en tant que travailleur social

Conservation de la faune

En raison de sa vaste biodiversité, la protection de la faune est une cause importante au dans ton pays d’accueil. Il est essentiel de préserver les diverses espèces actuelles. Ton aide est requise dans des centres de sauvetage d’animaux ou dans le domaine de la médecine vétérinaire. Les projets de bénévolat axés sur les soins animaliers sont une opportunité d’acquérir de la théorie et de passer à la pratique. Occupe-toi des animaux malades et blessés en les aidant à se rétablir ou assiste les vétérinaires dans leurs diagnostics et traitements. Quoi qu’il en soit, ton travail sera de résoudre les problèmes vétérinaires du Ghana et d’être d’une grande aide aux centres de sauvetage.

Coût de la vie

Le budget quotidien d’un volontariat au Ghana est estimé entre 12 et 35 USD. Il s’agit d’une estimation qui prend en compte le coût moyen de certains des services dont tu pourrais avoir besoin et des biens que tu pourrais vouloir acheter. Elle te donne un aperçu du coût de la vie dans ton pays d’accueil, pour t’aider à te préparer et à économiser.

Les coûts additionnels à envisager sont :

Exemple représentatif du coût de la vie au Ghana (en dollars américains, par personne) :

Bon à savoir avant ton départ

Si tu voyages à l’étranger pour participer à un programme de volontariat, tu dois apprendre à connaître la culture et les spécificités sociales de ton pays d’accueil. Tu t’adapteras plus rapidement et tout malentendu sera ainsi évité. Voici certains conseils utiles à la préparation de ton volontariat :

Sécurité et précautions

Le Ghana faisant partie des 40 pays les plus pacifiques du monde, il n’y a pas de grandes précautions à prendre sur place. Mais il y a quand même certains points à retenir :

  • Dans certaines régions, il est interdit de fumer dans les lieux publics.
  • Rares sont les conducteurs de taxis qui ont leur permis. Fais preuve de bon sens pour trouver un conducteur correct.
  • Ne laisse pas tes affaires et ton appareil photo sur le siège d’à côté lorsque tu es au volant.
  • Sois toujours prudent si tu décides de louer un vélo ou une voiture. Les conditions de route ne sont pas très bonnes au Ghana.

Culture et religion

Ta mission humanitaire au Ghana n’est pas qu’un projet social auquel tu participes. La plupart approuvent le fait de voyager avant ou après la mission. C’est un bon moyen de vivre encore plus d’expériences et de favoriser les échanges culturels. Et une fois que tu seras arrivé dans ce pays à couper le souffle, tu seras entouré d’une grande variété de choses à faire et à voir absolument.

Profondément ancrés dans leur culture, les festivals du Ghana valent vraiment le détour. Un dimanche sur six, les Ghanéens célèbrent « Awasidee », un festival en l’honneur du roi. Pendant cette période, les chefs de tribu mènent des célébrations colorées avec des danses au rythme des tambours. Bien que ton pays d’accueil se compose d’une centaine de groupes ethniques différents, l’appartenance religieuse est très homogène. La majorité des habitants grandit dans des croyances chrétiennes ou musulmanes.

Si tu n’es pas croyant, la façon dont les Ghanéens célèbrent leurs croyances peut toutefois t’inspirer. Les services des églises ghanéennes sont très différents de ceux des églises occidentales et surprennent plus d’un voyageur par leur entrain.

Toutefois, même si tu baignes dans la culture ghanéenne, essaie d’éviter les malentendus. N’oublie pas que :

  • Au Ghana, la notion du temps n’est pas la même. Il n’est pas nécessaire d’être trop ponctuel.
  • Bouger ton pouce de haut en bas est semblable au doigt d’honneur en Europe.
  • Fais en sorte de toujours utiliser ta main droite pour manger, boire et serrer la main.
  • Accepte les cadeaux que l’on te fait. Les refuser est considéré comme malpoli.
  • Ne dis pas de gros mots la grossièreté est formellement interdite.

Conseils sanitaires

Partir à l’étranger inclut de prendre en compte certaines précautions et problématiques, surtout si tu voyages dans un pays aux températures et régions tropicales. Les risques sanitaires varient selon les personnes et dépendent des activités que tu effectues, de la durée de ton séjour et de ton état de santé général. Dans tous les cas, n’oublie pas d’être à jour dans tes vaccins de routine avant ton départ.

  • Fais attention à ce que tu manges/bois : ne mange rien qui ne soit pas assez cuit, évite de manger de la nourriture de rue et ne bois pas l’eau du robinet !
  • De même, lave-toi souvent les mains, surtout avant de manger.
  • Prévoies la manière dont tu recevras tes soins de santé pendant ton séjour. Prends une assurance voyage et emporte avec toi tout médicament dont tu pourrais avoir besoin ou ton traitement spécial si tu en as un.
  • Pour éviter les piqures d’insectes : mieux vaut te couvrir, utiliser un répulsif et accrocher une moustiquaire autour de ton lit.
  • N’oublie pas que les animaux domestiques et sauvages peuvent avoir la rage. Il y a beaucoup de chiens errants au Ghana. Évite de les toucher ainsi que les chats et autres animaux.
  • Pense à être à jour dans tes vaccins de routine avant chaque voyage. Ces vaccins incluent ROR, diphtérie-tétanos-coqueluche, varicelle, polio et l’injection annuelle contre la grippe. De plus, le CDC, centre pour le contrôle et la prévention des maladies aux États-Unis recommande d’effectuer les vaccins contre l’hépatite A et la typhoïde qui peuvent se transmettre par la nourriture ou l’eau contaminée au Ghana.
  • Si tu prévoies de te rendre au Ghana tu devras fournir ton certificat de vaccination contre la fièvre jaune.
  • Le Ghana étant sujet à des températures tropicales, prends tes dispositions pour éviter l’insolation. Lors de ton voyage au Ghana, si tu fais face au vent sec du désert appelé « Harmattan », il est conseillé de te mettre des gouttes dans les yeux.

Compétences et qualifications requises

Comme tu l’as sûrement remarqué, beaucoup de missions humanitaires différents requièrent d’avoir des compétences et capacités spécifiques. Tu peux consulter le détail des spécificités de chaque programme sur leurs pages dédiées de Volunteer World. Voici certaines compétences générales qui s’appliquent à la plupart des projets de volontariat au Ghana :

  • Tu dois avoir au moins 18 ans pour la plupart des projets de bénévolat. En cas de doute, nous te conseillons de prendre contact avec le chef de projet local, étant donné que certains projets acceptent les bénévoles à partir de 16 ans.
  • Tu dois avoir un niveau intermédiaire en anglais. Certains projets exigent un niveau avancé.
  • Si tu travailles avec des enfants en particulier, tu dois fournir un certificat médical.
  • Selon le programme qui t’intéresse, tu devras fournir un extrait de casier judiciaire et un certificat médical au préalable.

Réglementations du visa pour le Ghana

e voici arrivé à la dernière partie du guide, qui t’informe d’un autre aspect très important à prendre en compte lors de la planification de ton voyage : l’obtention de ton visa de bénévole pour le Ghana.

Les informations qui vont suivre se basent sur des bonnes pratiques que nous avons élaborées au mieux et en collaboration avec plusieurs autres organismes de missions humanitaires. C’est pourquoi nous te conseillons vivement de discuter des conditions de ton visa avec ton interlocuteur dédié de Volunteer World. En cas de doute, nous te conseillons également de prendre contact avec l’ambassade du Ghana ou le consulat de ton pays.

Informations générales pour entrer dans le pays

Tu dois respecter certaines conditions générales à ton arrivée :

  • Vérifie la validité de ton passeport. Il doit être valable au moins 6 mois à partir de ta date d’arrivée au Ghana.
  • Vérifie que ton passeport a au moins 2 pages vierges. Le Ghana exige qu’il y ait des pages non utilisées dans ton passeport, pour laisser de la place aux tampons d’arrivée et de départ.
  • Vérifie si un visa de transit est requis pour toute correspondance.
  • Assure-toi d’avoir un billet de retour valable pour quitter le pays.

Bonnes pratiques pour les volontaires effectuant un séjour de courte durée

Si tu prévoies d’effectuer une mission humanitaire de moins de 60 jours, au Ghana, il te faut un visa de bénévole. Tu dois faire ta demande de visa avant ton départ. Il ne sera pas délivré à l’aéroport à ton arrivée. N’oublie pas de faire ta demande de visa avant ton départ pour le Ghana auprès de l’ambassade du Ghana ou du consulat le plus proche .

Pour effectuer ta demande, il te faudra des documents d’appui de l’organisme dans lequel tu vas effectuer ta mission humanitaire. L’ambassade ou le consulat du Ghana te donneront toutes les informations nécessaires ainsi qu’une liste des documents à envoyer pour effectuer ta demande.

Un visa de bénévole est normalement valable 3 mois à partir de la date de délivrance. Garde cette information à l’esprit, cela signifie que tu dois entrer au Ghana dans ces 3 mois, Ne fais donc pas ta demande trop tôt. L’ambassade du Ghana conseille d’envoyer ta demande de visa 1 mois avant la date prévue de ton départ.

Même si ton visa d’entrée est censé être valable 3 mois maximum, il sera en fait valable seulement 2 mois automatiquement à ton arrivée à l’aéroport.

Bonnes pratiques pour les volontaires effectuant un séjour de longue durée

Si tu prévoies de rester au Ghana plus de 60 jours, u dois demander un visa de bénévole comme pour un séjour de courte durée. N’oublie pas de faire ta demande de visa avant ton départ pour le Ghana auprès de l’ambassade du Ghana ou du consulat le plus proche .

Pour effectuer ta demande, il te faudra des documents d’appui de l’organisme dans lequel tu vas effectuer ton projet humanitaire. L’ambassade ou le consulat du Ghana te donneront toutes les informations nécessaires ainsi qu’une liste des documents à envoyer pour effectuer ta demande.

Un visa de bénévole est normalement valable 3 mois à partir de la date de délivrance. Garde cette information à l’esprit, cela signifie que tu dois entrer au Ghana dans ces 3 mois. Ne fais donc pas ta demande trop tôt. L’ambassade du Ghana conseille d’envoyer ta demande de visa 1 mois avant la date prévue de ton départ.

Une fois arrivé dans ton pays d’accueil, tu peux prolonger ton visa tous les 2 mois aussi longtemps que tu le souhaites moyennant environ 5 USD par mois. Tu peux obtenir ton extension de visa au Service de l’immigration (du lundi au vendredi : 8 h 30 - 15 h) à Kumasi, Accra, Sunyani, Cape Coast, Koforidua et Tamale.