Volunteer World
Open navigation

Mission humanitaire en Inde

Pars en mission humanitaire en Inde et découvre un pays fascinant riche en culture, en couleurs et en épices exotiques...

Top 20 des 70 missions

Filter
Toutes les 70 missions

Voyages humanitaires en Inde

Une mission humanitaire en Inde est une fabuleuse expérience. Si tu décides de t’y rendre en tant que volontaire pour soutenir un programme de bénévolat local, tu seras surpris de voir tout ce que ce pays d’Asie du Sud a à offrir. L’Inde se compose d’une large palette de cultures, langues et monuments époustouflants et absolument exceptionnels.

Apprends à connaître le pays tel qu’il est – culturellement riche et varié – et profite de tout ce qu’il a à offrir : ses traditions, ses festivals colorés, ses plats épicés et sa belle musique. Effectuer une mission humanitaire en Inde sera une superbe expérience pour toi, et nous voulons que tu sois fin prêt pour ton volontariat à l’étranger. C’est pourquoi nous sommes là pour t’aider à en savoir plus sur les programmes de bénévolat disponibles dans ce pays d’Asie du Sud. Les opportunités y sont aussi variées que le pays en lui-même. Les bénévoles y trouveront tous leur compte. C’est parti !

Les domaines qui ont le plus besoin d/’aide

Avec sa population de plus d’1,2 milliard d’habitants, l’Inde est le deuxième pays le plus peuplé du monde. Cependant, sa croissance économique fulgurante n’a pas permis de résoudre les problématiques auxquelles le pays doit faire face, telles que :

  • la pauvretĂ©
  • la corruption
  • la malnutrition
  • un système de santĂ© publique inadĂ©quat
  • l’inĂ©galitĂ© des sexes
  • la rĂ©partition inĂ©gale de l’éducation

De nombreux projets de bénévolat se situent à Delhi, et ses environs, qui est la deuxième métropole la plus peuplée du pays. Plus de 14 millions d’habitants y vivent, ce qui représente un melting pot culturel, politique et commercial conséquent. Et bien sûr, ils sont confrontés aux problématiques mentionnées plus haut. Tu peux également effectuer une mission humanitaire à Jaipur, situé à 260 km (162 miles) de New Dehli, la capitale. D’autres projets se situent dans des zones plus rurales comme dans l’Himachal Pradesh, l’un des États du nord de l’Himalaya.

Bien des endroits divers et variés de l’Inde ont besoin de ton aide. Contribuer à une bonne cause sera probablement l’aspect le plus passionnant de la préparation de ton voyage. Alors, quels sont les domaines où il y a le plus de travail bénévole en Inde ?

Conservation de la faune

Savais-tu que l’Inde est le seul pays où les lions et les tigres cohabitent encore maintenant dans leur habitat naturel ? Cependant, le tigre du Bengale est menacé par la disparition de son habitat, les conflits avec l’homme et le commerce illégal d’animaux, et est donc considéré comme l’un des félins les plus menacés au monde.

En tant que bénévole, tu peux contribuer à la protection des tigres menacés dans leur habitat naturel incroyablement pittoresque. En plus de safaris en voiture ou à pied, tu prendras part à diverses activités de protection des tigres et de gestion de la faune ainsi qu’à des initiatives axées sur la communauté dans le cadre de ta mission humanitaire dans la conservation de la faune.

La richesse et la diversité des espèces fauniques de l’Inde te donnent l’opportunité de contribuer à la protection de toutes sortes d’animaux. Par exemple, tu peux t’occuper des animaux sauvages blessés ou victimes de maltraitance. Ta contribution en tant que bénévole aidera les biologistes à surveiller et étudier la faune locale.

Si tu veux la découvrir plus en détail, les parcs nationaux sont des destinations populaires. Mais ce ne sont pas les seuls endroits où tu peux voir des animaux sauvages de près. Ne sois pas étonné de voir des éléphants se balader en pleine rue et des singes pickpockets. C’est sérieux, ne t’approche pas trop près des singes !

La biodiversité et sa conservation

L’inde est l’un des 17 pays mégadivers, c’est-à-dire qu’il détient au moins 5 000 espèces de plantes endémiques et qu’il est bordé par un écosystème marin. De plus, le pays inclut 3 sites de biodiversité, dont 21,2 % de forêts qui recouvrent sa masse terrestre.

Malheureusement, l’empiètement des hommes ces dernières décennies a gravement mis en péril la biodiversité unique de ce pays d’Asie du Sud. Et même si le pays a fait de gros progrès par le passé en termes de sensibilisation et de protection de l’environnement, il doit encore faire face à beaucoup de problématiques environnementales.

Pour toi, la protection de l’environnement est l’un des enjeux les plus importants de notre époque ? Ta motivation et ton travail de conservation en Inde peuvent faire la différence là où ils sont vraiment nécessaires !

Les 5 problématiques environnementales les plus importantes en Inde sont :

  1. l’épuisement des eaux souterraines
  2. la dégradation des terres/sols
  3. la pollution de l’air et de l’eau
  4. la disparition de la biodiversité
  5. les Ă©missions de gaz Ă  effet de serre

La plupart des missions humanitaires qui traitent ces problématiques recherchent désespérément de l’aide et du soutien. Tu peux également faire ton volontariat dans l’agriculture biologique et durable ou l’éducation à l’environnement.

Soutien aux services communautaires

Étant donné que la pauvreté et les inégalités largement répandues restent une préoccupation sociale majeure en Inde, pourquoi ne pas envisager une mission de bénévolat axée sur la communauté ? Parmi les nombreux problèmes sociaux que connaît le pays, les 5 plus urgents sont :

  1. la surpopulation
  2. la corruption
  3. l’inefficacité des infrastructures de santé publique
  4. le manque d’installations sanitaires appropriées dans les zones rurales et urbaines
  5. l’augmentation considérable des taux de pauvreté et d’inégalités

Beaucoup de missions de volontariat en Inde visent à lutter contre ces problématiques. Effectuer une mission humanitaire à cette fin te donne l’occasion de faire bouger les choses au sein des communautés locales et d’améliorer divers aspects de la vie des locau. Ton travail de bénévole pour le développement communautaire inclut de :

  • t’occuper des enfants et/ou ĂŞtre leur accompagnateur
  • travailler dans des orphelinats locaux
  • prendre soin des enfants qui vivent dans la rue
  • participer Ă  des projets de construction

Émancipation des femmes

La société indienne est foncièrement dominée par les hommes. Beaucoup de femmes n’ont pas ou peu accès à l’éducation et à l’emploi. Ces rôles sexospécifiques qui conditionnent la vie de nombreuses femmes les poussent souvent vers des modes de vie où elles restent à la maison et sont considérées comme inférieures. Par conséquent, seules deux tiers des femmes savent lire et écrire.

Celles qui vivent en zone rurale font partie des plus défavorisées en termes de pouvoir de prise de décision et d’accès aux opportunités de développement. Mais savais-tu que les femmes des zones rurales contribuent activement aux changements économiques et sociaux? Des études ont montré qu’elles jouent un rôle prédominant dans la protection de l’environnement, et de bien des façons et à différents niveaux, remplissent très bien leurs rôles d’agricultrices, productrices, investisseuses, soignantes et consommatrices

C’est pourquoi les projets d’émancipation des femmes ont besoin de bénévoles internationaux pour aider, éduquer et proposer des formations professionnelles aux femmes qui vivent dans :

  • des zones rurales
  • des bidonvilles
  • des villages
  • ainsi que pour les familles vivant en dessous du seuil de pauvretĂ©

L’éducation est le seul outil d’influence pour améliorer le statut des femmes dans les pays en développement. Une fois qu’une femme comprendra qu’elle appartient à un groupe – d’étudiants ou d’employés (en dehors de sa famille) – elle commencera à se voir comme quelqu’un de digne et de précieux contribuant à la société. Son estime d’elle-même n’en sera que renforcée et ce sera une victoire pour l’égalité des sexes.

Travail dans un orphelinat

Avant que tu ne décides d’effectuer une mission humanitaire en orphelinat, assure-toi d’être bien préparé et de comprendre ce qui t’attend. Si travailler dans un orphelinat peut sembler noble à première vue, il ne faut pas oublier que plus de 80 % des enfants placés en orphelinat ne sont pas orphelins. Ils ont été séparés de leurs familles parce qu’ils sont pauvres, handicapés, issus d’une minorité ethnique ou qu’ils sont victimes d’un autre facteur d’exclusion.

La plupart de ces enfants ont été victimes de violences ou de maltraitance et sont traumatisés. C’est pour cette raison que les bénévoles doivent OBLIGATOIREMENT avoir les compétences appropriées. Autrement, tu pourrais t’exposer et exposer les enfants à certains risques. Par conséquent, si tu souhaites travailler dans un orphelinat, tu dois avoir au moins l’une des compétences suivantes :

  • une expĂ©rience professionnelle auprès d’enfants traumatisĂ©s
  • une formation dans le soin aux enfants
  • une formation en psychologie
  • une formation en tant que travailleur social

Enseignement en Inde

Même si l’éducation est en hausse en Inde, il y a encore du potentiel et un besoin de bénévoles internationaux pour soutenir les écoles locales, surtout en zone rurale. Il existe déjà plusieurs initiatives visant à lutter contre le manque d’éducation, mais cette préoccupation est toujours d’actualité. Les projets aux initiatives axées sur l’éducation permettent aux enfants d’obtenir une éducation de meilleure qualité. C’est une chance incroyable pour ceux qui n’ont pas les moyens d’aller à l’école.

ĂŠtre enseignant volontaire et guider les enfants sera non seulement gratifiant mais contribuera Ă©galement Ă  ton Ă©panouissement. Pour participer Ă  ce genre de missions humanitaires, tu dois ĂŞtre :

  • ouvert d’esprit
  • crĂ©atif
  • flexible
  • prĂŞt Ă  relever des dĂ©fis

Pour certaines missions, tu enseigneras en plein air, et tu devras faire preuve d’un grand sens de l’improvisation et de créativité. En mission humanitaire dans l’éducation, tu travailleras en équipe et si tu disposes des compétences nécessaires, tu pourras préparer toi-même tes cours. Si tu décides d’être enseignant volontaire en anglais, tu pourras améliorer le vocabulaire et les compétences des étudiants à l’oral. Nous te conseillons d’être créatif et d’organiser des activités pédagogiques et ludiques avec les enfants.

Domaine médical et soins de santé

Les problèmes mentionnés plus haut tels que le manque d’hygiène et de mesures sanitaires pour l’eau potable sont certaines des raisons qui font que l’Inde doit lutter contre beaucoup de maladies transmises par l’eau. Il y a également de grandes inégalités dans le système de santé, surtout entre les castes.

Une mission de bénévolat dans le domaine de la santé sera l’occasion de changer la vie des plus démunis et d’acquérir une expérience médicale sur le terrain. Si tu viens d’un milieu médical, ton aide sera la bienvenue. Tu peux rejoindre plusieurs projets dans des domaines tels que :

  • L’éducation pour la santĂ©
  • Le placement en hĂ´pital
  • La mĂ©decine dentaire
  • Les soins infirmiers
  • Les internats en mĂ©decine et soins de santĂ©

Coût de la vie

Le budget quotidien d’une mission de bénévolat en Inde est estimé entre 12 et 29 USD. Il s’agit d’une estimation qui prend en compte le coût moyen de certains des services dont tu pourrais avoir besoin et des biens que tu pourrais vouloir acheter. Elle te donne un aperçu du coût de la vie dans le pays, pour t’aider à te préparer et à économiser.

Additional costs you should consider will be:

Exemple représentatif du coût de la vie en Inde (en dollars américains, par personne) :

Bon à savoir avant ton départ

Avant de partir à l’étranger, il est important d’apprendre à connaître la culture et les spécificités sociales uniques de ton pays d’accueil. Tu t’adapteras plus rapidement et tout malentendu sera ainsi évité. La culture indienne locale est diverse et ancienne. Elle se compose d’influences étrangères et de différentes langues, tribus et religions pratiquées dans le pays. Aller à la rencontre de cet héritage culturel est indispensable, et un excellent moyen d’occuper ton temps libre.

Sécurité et précautions

Si tu décides d’aller en Inde, n’oublie pas que les lois diffèrent d’une région à l’autre. L’Inde a une structure sociale complexe. Il est important que tu en aies conscience et que tu te renseignes sur le sujet au préalable. En cas de doute, il te suffit d’appliquer ces conseils :

  • Tu dois toujours avoir une pièce d’identitĂ© sur toi !
  • Aie toujours sur toi tes effets personnels ainsi que tout document important.
  • Emporte des photocopies officielles, au cas oĂą.

Vérifie l’âge légal de consommation d’alcool de l’État dans lequel tu effectues ta mission humanitaire : l’âge légal varie entre 18 et 25 ans selon les États. Dans certains États, dits « secs », l’alcool est formellement interdit.

Étant donné que les plus grosses villes de l’Inde comptent plusieurs millions d’habitants, dont la plupart vivent dans la pauvreté, il y a de ce fait un taux de criminalité élevé.

Culture et religion

La cuisine indienne est, sans surprise, aussi diverse que les différentes régions du pays. Savais-tu que l’Inde compte le plus grand nombre de végétariens au monde ? On estime entre 20 % et 40 % le nombre de végétariens. La cuisine indienne est réputée pour ses herbes et épices richement utilisées et pour ses différentes techniques culinaires.

La majorité des habitants (80 %) pratique l’hindouisme, et environ 14 % est musulmane. Tu dois impérativement respecter les traditions religieuses et les lieux de culte :

  • Couvre ta tĂŞte avant d’entrer dans un lieu de culte.
  • Demande la permission avant de prendre des femmes et des lieux de culte en photo.
  • Il peut ĂŞtre soit interdit, soit payant de prendre des photos.

En voyage à l’étranger, il est important d’apprendre à connaître la culture et les spécificités sociales uniques de ton pays d’accueil. Tu t’adapteras plus rapidement et tout malentendu sera ainsi évité. Concernant la culture indienne, retiens ceci :

  • Il est mal vu de se montrer affectueux en public.
  • Il en va de mĂŞme pour la nuditĂ©, qui est sĂ©vèrement punie. Alors si tu vas Ă  la plage, ne te mets pas torse nu. Tu pourrais ĂŞtre sĂ©vèrement sanctionnĂ© !
  • Il est interdit de fumer dans les lieux publics.
  • Il est malpoli d’utiliser sa main gauche pour mangr.

Conseils sanitaires

Ce n’est pas drôle de tomber malade à l’étranger. En Inde, nombreux sont les voyageurs ayant des douleurs d’estomac. Mais il y a certaines précautions à prendre pour éviter d’être malade :

  • Fais attention Ă  ce que tu manges/bois : ne mange rien qui ne soit pas assez cuit, Ă©vite de manger de la nourriture de rue et ne bois pas l’eau du robinet !
  • De mĂŞme, lave-toi souvent les mains, surtout avant de manger.
  • PrĂ©voies la manière dont tu recevras tes soins de santĂ© pendant ton sĂ©jour. Prends une assurance voyage et emporte avec toi tout mĂ©dicament dont tu pourrais avoir besoin ou ton traitement spĂ©cial si tu en as un.
  • Pour Ă©viter les piqĂ»res d’insectes : mieux vaut te couvrir, utiliser un rĂ©pulsif et accrocher une moustiquaire autour de ton lit. .
  • Pense Ă  ĂŞtre Ă  jour dans tes vaccins de routine avant chaque sĂ©jour Ă  l’étranger. Ces vaccins incluent ROR, diphtĂ©rie-tĂ©tanos-coqueluche, varicelle, polio et l’injection annuelle contre la grippe. De plus le CDC, centre pour le contrĂ´le et la prĂ©vention des maladies aux États-Unis, recommande d’effectuer les vaccins contre l’hĂ©patite A et la typhoĂŻde qui peuvent se transmettre par la nourriture ou l’eau contaminĂ©e.

Conseils aux voyageuses

En tant que femme bénévole voyageant en dehors des zones rurales en Inde, garde à l’esprit que la sécurité des femmes est un problème dans le pays. Fais preuve de bon sens et prends les mesures adéquates pour éviter de te retrouver dans des situations fâcheuses !

  • Fais en sorte de porter des vĂŞtements qui couvrent tes Ă©paules et tes genoux. C’est d’autant plus important si tu te rends dans des lieux de culte tels que des temples.
  • Il est conseillĂ© de toujours avoir un foulard sur toi. Tu peux t’en servir pour couvrir ta tĂŞte lorsqu’il fait très chaud ou que tu visites un lieu de culte.
  • Prends des taxis prĂ©payĂ©s ou rĂ©servĂ©s depuis ton hĂ´tel plutĂ´t qu’au hasard dans la rue.

Compétences et qualifications requises

Comme tu l’as sûrement remarqué, beaucoup de missions de volontariat différentes requièrent d’avoir des compétences et capacités spécifiques. Tu peux consulter le détail des spécificités de chaque projet sur leurs pages dédiées de Volunteer World. Voici certaines compétences générales qui s’appliquent à la plupart des projets en Inde :

  • Tu dois avoir au moins 18 ans pour la plupart des projets humanitaires. En cas de doute, nous te conseillons de prendre contact avec le chef de projet local, Ă©tant donnĂ© que certains projets acceptent les bĂ©nĂ©voles Ă  partir de 16 ans.
  • Tu dois avoir un niveau intermĂ©diaire en anglais. Certains projets exigent un niveau avancĂ©.
  • Selon le programme qui t’intĂ©resse, tu devras fournir un extrait de casier judiciaire et un certificat mĂ©dical au prĂ©alable.
  • Tous les bĂ©nĂ©voles doivent avoir un très bon relationnel et de l’expĂ©rience dans le travail auprès de plusieurs types de personnes. Pour les projets dans l’enseignement, d’autres compĂ©tences telles que la danse, le dessin ou le sport peuvent ĂŞtre un plus.

Réglementations du visa pour l/’Inde

Te voici arrivé à la dernière partie du guide, qui t’informe d’un autre aspect important à prendre en compte lors de la planification de ton volontariat : obtenir ton visa de bénévole pour l’Inde.

Les informations qui vont suivre se basent sur des bonnes pratiques que nous avons élaborées au mieux et en collaboration avec plusieurs autres organismes de missions humanitaires. C’est pourquoi nous te conseillons vivement de discuter des conditions de ton visa avec ton coordinateur de projet de Volunteer World. En cas de doute, nous te conseillons également de prendre contact avec l’ambassade de l’Inde ou le consulat de ton pays.

Informations générales pour entrer dans le pays

Tu dois respecter certaines conditions générales à ton arrivée :

  • VĂ©rifie la validitĂ© de ton passeport. Il doit ĂŞtre valable au moins 180 jours Ă  partir de ta date d’arrivĂ©e en Inde.
  • VĂ©rifie que ton passeport a au moins 2 pages vierges. L’Inde exige qu’il y ait des pages non utilisĂ©es dans ton passeport, pour laisser de la place aux tampons d’arrivĂ©e et de dĂ©part.
  • VĂ©rifie si un visa de transit est requis pour toute correspondance.
  • Assure-toi d’avoir un billet de retour valablepour quitter le pays.

Bonnes pratiques pour les bénévoles effectuant un volontariat de courte durée

Si tu prévoies d’effectuer une mission humanitaire en Inde de 60 jours maximum, tu peux obtenir un visa électronique (e-visa). Le e-visa est valable 60 jours à partir de ta date d’arrivée et permet 2 entrées dans le pays, mais ne peut pas être prolongé.

Tu peux le demander en ligne . Ta demande doit être envoyée au moins 4 jours calendaires précédant ta date d’arrivée et tu peux la faire 120 jours en avance.

Les frais du e-visa pour l’Inde sont divisés en 4 paliers (en dollars américains) et varient en fonction de ta nationalité :

  1. gratuit (pour les citoyens d’Argentine ou d’Afrique du Sud par exemple)
  2. 25 USD (Japon, Singapour et Sri Lanka)
  3. 80 USD (Canada, Australie, Suisse, UE)
  4. 100 USD (États-Unis, Royaume-Uni, Russie)

Bonnes pratiques pour les bénévoles effectuant un séjour de longue durée

Si tu prévoies d’effectuer une mission humanitaire de plus de 60 jours en Inde, tu peux demander un visa de travail ou de tourisme. Il varie selon la durée de ta mission et ce que tu prévoiras par la suite sur place.

  • Le visa de touriste est valable pour une pĂ©riode de 6 mois et ne peut pas ĂŞtre prolongĂ©. Tous les demandeurs doivent remplir leur demande de visa en ligne via le site Internet officiel . Une fois ta demande en ligne terminĂ©e, tu recevras une liste des documents Ă  transmettre.
  • Le visa de travail est gĂ©nĂ©ralement accordĂ© pour 1 an ou pour toute la durĂ©e de ta mission humanitaire. Les extensions et renouvellements peuvent se faire auprès du Ministère de l’intĂ©rieur (Ministry of Home Affairs) de l’Inde (garde Ă  l’esprit qu’il faudra une page vierge Ă  chaque extension). N’oublie pas qu’il te faudra une lettre d’invitation de l’organisme en Inde dans lequel tu effectueras ta mission humanitaire pour faire ta demande de visa de travail.